Ne laissez pas B.S. vous empêcher de le construire plus grand

Par Camille | Dernière modification : janvier 19, 2021


« Votre B.S. vous empêche de développer votre entreprise au niveau supérieur » – Keep Going Book

B.S. – ou votre système de croyance – a fait le spectacle de votre vie et vous n’en avez peut-être même pas eu conscience. Le système de croyances peut être considéré comme votre identité. Les chercheurs sur le cerveau savent maintenant que nous stockons les croyances dans notre subconscient et qu’elles ont un impact sur chaque décision que vous prenez.

Par exemple, avez-vous grandi avec une peur de l’argent ? Aujourd’hui, vous développez votre entreprise et une croyance émerge qui vous fait penser que la proposition que vous avez envoyée est « trop » ? Est-ce vraiment trop ou vous limitez-vous à cause d’une croyance que vous avez crue toute votre vie et qui était fausse ?

Ne laissez pas des croyances limitées vous empêcher de passer à l’étape suivante de votre entreprise et de votre vie.

Notre système de croyances (BS) influence notre vie de deux manières principales :

  • Établit des règles de survie et d’adaptation. L’une des principales fonctions de notre cerveau est de nous aider à survivre. Lorsque nous sortons de notre zone de confort ou que nous essayons quelque chose de nouveau, il arrive souvent que nous ayons peur parce que notre cerveau ne sait pas ce que nous faisons. Nous n’avons jamais fait cela auparavant.
  • Il donne le ton à notre dialogue avec nous-mêmes, c’est-à-dire la façon dont nous interprétons les événements et évaluons nos performances. La plupart d’entre nous ont un dialogue interne ou un dialogue entre nous. Par exemple, j’écris ceci dans un café et j’ai un dialogue interne sur la température de la pièce, mon café au lait étant presque vide, le temps qu’il me reste avant mon prochain rendez-vous, si j’ai faim, et sur la personne qui me semble familière à l’autre bout de la pièce. Tout ce dialogue intérieur différent est la façon dont nous nous mettons au monde. Nous le faisons tous et c’est tout à fait normal.
  • Les croyances sont puissantes et dès que nous pouvons comprendre comment elles se mettent en place pour réussir – ou échouer – nous pouvons nous hâter de les changer.

    Mais nos systèmes de croyance, ou notre identité, déterminent la façon dont se déroule ce discours.

    Par exemple, lorsque j’ai commencé à courir, ma croyance fondamentale était que je détestais l’exercice, ce qui m’a amené à m’auto-interroger pour confirmer cela par l’application de la croyance fondamentale, et je me disais pendant que je courais : « Je déteste courir, je déteste courir, je déteste ça ! Pouvez-vous voir à quel point il est important pour nous d’observer le système de croyances (BS) auquel nous nous accrochons ? Il est évident que certaines croyances vous serviront, mais d’autres non.

    Comment changer une fausse croyance limitante ?

    « La résilience mentale est sans doute le trait le plus critique d’un artiste de classe mondiale, et elle doit être entretenue en permanence. Laissé à moi-même, je suis toujours à la recherche de moyens de devenir de plus en plus imprenable psychologiquement. Lorsque je suis mal à l’aise, mon instinct ne me permet pas d’éviter le malaise, mais de devenir en paix avec lui. Mon instinct est toujours de rechercher les défis plutôt que de les éviter ». – Josh Waitzkin

    Dans mon livre, « Keep Going : How to Create a Champion Mindset », je vous explique comment prendre le contrôle de votre état d’esprit. J’aimerais vous faire part d’un processus simple et efficace pour vous aider à identifier vos croyances limitantes et à les réécrire afin qu’elles servent la meilleure version de vous, de votre entreprise ou de votre carrière.

    Étape 1 : Faites un brainstorming sur vos convictions

    Quelles sont les convictions qui limitent la croissance de votre entreprise ou de votre carrière ?

    Ecrivez tout ! Imaginez qu’il s’agit d’un vidage de cerveau de toutes les fausses croyances qui vivent dans votre tête, parfois depuis des décennies. Voici quelques exemples : Je suis maladroit, je ne suis pas doué pour négocier, je suis doué pour diriger les gens, je suis flexible, je suis créatif, je suis en bonne santé, je suis un excellent parent, etc.

    Étape 2 : Observez vos convictions

    Sans jugement, demandez-vous si ces croyances limitatives sont vraiment vraies pour ce que vous devenez.

    Ces croyances mettent-elles en valeur la meilleure version de vous-même ? Vous donnent-elles confiance et force ? Sont-elles courageuses ? Si ce n’est pas le cas, observez la croyance et reconnaissez le mensonge qu’elle est en réalité.

    Étape 3 : Réécrivez vos convictions

    Vous êtes un dur à cuire et vous avez le pouvoir de réécrire ces croyances limitatives.

    Pour l’instant, il faut changer le scénario de ces croyances. Réécrivez-les toutes comme des croyances positives. Utilisez votre créativité pour trouver des croyances étonnantes sur vous-même et vos capacités.

    Étape 4 : Utiliser ces nouvelles croyances au quotidien

    L’astuce pour réécrire les anciennes croyances limitantes est que vous devez maintenant les utiliser tous les jours pour recâbler votre cerveau. J’aime vous suggérer de choisir une poignée de croyances positives puissantes que vous lisez chaque jour. Par exemple, j’ai un panneau dans ma salle de bain qui dit : je suis, fort, intelligent, confiant, drôle, étonnant et assez. J’ai lu ce panneau encore et encore pendant des années et maintenant il est ancré dans mon subconscient.

    Au début, cela peut sembler bizarre et inconfortable. Ce que vous voudrez faire, c’est que chaque fois que vous observerez une croyance négative et limitante, vous la remplacerez par votre croyance positive. Faites-le encore et encore jusqu’à ce que vous ne donniez plus d’énergie aux croyances limitantes.

    Et si je manque de confiance en moi ?

    Les personnes très performantes ont l’habitude de s’améliorer constamment dans tous les domaines de leur vie. La première chose que j’entends des gens quand je les entraîne, c’est qu’ils veulent avoir plus de confiance en eux pour poursuivre leurs rêves. La confiance est un élément essentiel de la réussite dans n’importe quel domaine de votre vie et si vous ne l’avez pas, vous la voulez.

    Comment puis-je vous aider à acquérir la confiance nécessaire pour poursuivre ces rêves et ces objectifs démesurés dans votre vie ? Comment puis-je vous aider à croire en vous assez longtemps pour que cela fonctionne ? Comment allez-vous développer votre propre confiance en vous ?

    Il va prendre des mesures imparfaites. Il va vous falloir reconnaître où vous êtes bloqué et commencer à prendre des mesures massives et imparfaites dans ce domaine de votre vie. Mon ami, si vous voulez développer votre entreprise, rester assis à réfléchir à ce que vous pourriez faire pour la développer ne va pas vous aider. Vous devez réfléchir à la prochaine étape et prendre des mesures.

    Au début, votre confiance sera faible, surtout si vous vous êtes accroché à des convictions négatives sur vous-même pour passer au niveau supérieur de l’entreprise. Après vous être entraîné à agir chaque jour, vous constaterez que vous commencez à vous recycler l’esprit pour le mettre en mouvement. Vous montrerez à votre esprit – par l’action – comment vous rapprocher de vos objectifs. Vous commencerez à obtenir des résultats, qu’il s’agisse d’un nouveau client, d’un nouveau produit ou d’un nouvel objectif de revenu. Vous reconnaîtrez vos points forts dans un domaine où vous aviez des convictions faussement négatives qui vous retenaient.

    J’entends trop souvent parler de personnes qui réfléchissent trop et n’agissent jamais. J’étais cette personne ! Je me considère comme un perfectionniste en voie de guérison. Pendant trop longtemps, j’ai trop analysé les choses et je n’ai jamais atteint mes objectifs.

    Puis un jour, j’ai commencé à agir, même si je savais que ce ne serait pas parfait. Vous voulez peut-être plus de confiance. Mais en creusant vraiment la question, vous vous rendez compte que le problème n’est pas le manque de confiance, c’est que vous ne vous mettez pas dans l’état d’esprit d’être confiant ou que vous ne vous accordez pas la liberté d’échouer.

    Pendant longtemps, j’ai laissé le perfectionnisme m’empêcher de réaliser quoi que ce soit. J’ai fini par écrire un livre à ce sujet, intitulé L’art de l’action imparfaite : Tout succès vient de l’audace. Le livre traite de l’art de action imparfaite, parce que pendant trop longtemps, j’ai laissé le perfectionnisme m’empêcher d’avoir confiance. J’ai dit : « Je ne peux pas le faire parce que ce ne sera pas parfait, et si ce n’est pas parfait, alors je ne pourrai jamais le commencer ». Ensuite, je n’ai jamais rien commencé, et je me suis sentie coincée.

    Observez la fausse croyance et posez-vous des questions, Pourquoi est-ce que je ressens cela ?

    Après avoir réfléchi, j’ai réalisé que c’est là que j’étais coincé. J’avais besoin de lâcher un peu de lest et de faire les choses suffisamment bien.

    Vous êtes-vous déjà permis de faire quelque chose d’assez bien ? La première fois que j’ai essayé, je me suis sentie très mal à l’aise. Après l’avoir terminé, j’étais ravi !

    Nous sommes trop nombreux à nous accrocher à une image parfaite de ce que nous pensons devoir être. C’est génial d’avoir des normes élevées, mais ce n’est pas génial de se retenir de servir le monde avec ses dons, ses forces et ses capacités. Si vous vous accrochez à une croyance faussement négative selon laquelle vous ne pouvez pas faire, être ou avoir quelque chose dans votre vie et que cela vous empêche d’aller de l’avant, c’est à vous qu’il incombe d’être honnête avec vous-même.

    Pensez à une croyance à laquelle vous vous accrochez en ce moment. Il se peut que vous ne soyez pas assez, que vous n’ayez pas l’expérience nécessaire pour la promotion, que vous ne puissiez pas atteindre votre objectif de santé, que vous ne puissiez pas avoir une relation amoureuse, etc. Vous devez être honnête avec vous-même et vous demander si c’est vrai. Même si c’est quelque chose que vous avez toujours cru à propos de vous-même ou du monde qui vous entoure mais qui n’est pas vrai, pourquoi vous y accrochez-vous ? Pourquoi laissez-vous ce mensonge ou cette croyance vous empêcher d’atteindre votre grandeur ? Mon ami, tu peux choisir dès maintenant d’être complètement honnête avec toi-même et de faire face à la situation. Ou vous pouvez continuer votre vie, vous sentir coincé, ne pas en avoir assez, vous donner des excuses et vous sentir frustré. C’est votre choix, mais je suppose que si vous avez choisi de lire cet article, vous êtes prêt à changer.

    Vous pouvez lancer votre entreprise à un niveau supérieur. Et si vous cessez de croire la B.S. qui vous a empêché d’atteindre ce prochain objectif, vous y arriverez bien plus tôt. Et si vous commenciez à reconnaître la force et la puissance des convictions que vous avez à votre sujet ? Et si vous commenciez à changer intentionnellement vos convictions pour servir cette nouvelle version de vous-même et de votre entreprise ? Et si vous faisiez cela pendant 30 jours ? Pensez-vous que vous connaîtriez un changement dans votre vie et votre entreprise ? Je parie que vous seriez époustouflé. Alors aujourd’hui, je vous mets au défi de jeter les B.S. dehors ! Comme l’a dit Jeanne d’Arc, « Je n’ai pas peur, je suis fait pour ça. »

    Reprenez votre pouvoir et allez botter des fesses dans votre entreprise, car vous êtes fait pour ça !



    Source