4 erreurs à éviter avec le marketing par courriel

Par Camille | Dernière modification : décembre 3, 2021


En comprenant parfaitement votre client et la façon dont il souhaite que l’on s’adresse à lui, vous saurez mieux comment développer ces lignes d’objet. Si vous êtes un entrepreneur spirituel, il est évident que vous ne voulez pas utiliser un langage inapproprié dans votre ligne d’objet. Ne pensez pas que vous ne pouvez pas vous amuser avec votre ligne d’objet, mais veillez simplement à ce qu’elle soit ciblée sur votre public.

Il y a tellement d’encombrement publicitaire en ce moment qu’il peut être difficile de se frayer un chemin dans le bruit. Changez la façon dont vos lecteurs ouvrent les e-mails. Changez l’envie de recevoir des e-mails de vente dans la boîte de réception de vos lecteurs. Faites en sorte que vos lecteurs soient enthousiastes à l’idée de vous voir apparaître dans leurs notifications.

4) Envoyer trop de courriels

Vous savez ce qui est super ennuyeux ? Quand je me réveille et que je reçois trois e-mails de la même entreprise. Rien ne m’ennuie plus que d’avoir à nettoyer ma boîte de réception d’arguments de vente et de contenus qui ne me concernent pas (surtout quand je ne me suis jamais inscrit pour recevoir ces e-mails). En envoyant trop d’e-mails, non seulement vous ennuyez le lecteur, mais vous pouvez l’inciter à se désabonner de votre liste.

Vous ne voulez pas être trop pressant avec votre message, mais en même temps vous voulez vous assurer que vous restez dans la boîte de réception de quelqu’un. Cela dépend vraiment de votre public (faites votre étude de marché sur eux et comprenez leurs besoins) mais je suggère de ne pas envoyer plus de deux, maximum trois emails par semaine. Il y a des exceptions, par exemple si vous organisez un lancement, une vente, un événement, etc. et que vous faites un compte à rebours, mais là encore, moins peut parfois être plus.



Source